MENU

MARI MAR RODRIGUEZ

“Les choses n’arrivent pas par hasard ; il y a toujours un désir, un objectif, une raison qui les motive. Ma présence à Zurjole en est un très bon exemple.”

Née à Saint-Sébastien en 1967, Mari Mar Rodriguez a toujours été passionnée par fabriquer des objets de ses mains. Le hasard lui a fait découvrir la mousse EVA et sa curiosité l’a poussé à se spécialiser dans la confection de fofuchas. Grâce aux connaissances acquises de manière autodidacte et à différents stages, elle a atteint un grand niveau de maîtrise.

Elle fait le pari de transmettre son savoir dans la boutique, Tamayo, à Saint-Sébastien. Le contact avec les élèves l’a beaucoup enrichi. Sa patience et son savoir-faire avec les plus petits ont permis à beaucoup de jeunes de découvrir une technique et un matériau  complètement nouveaux.

Un de ses désirs dans la vie est de poursuivre son développement personnel et garder intacte sa passion pour la création.

Comme pour elle, elle souhaiterait que Zurjole soit un lieu magique pour toutes les personnes qui veulent apprendre à créer; un endroit où les rêves se tissent, où les idées naissent, les unes après les autres, autour d’un même outil: les mains.

DANIEL LIZARRALDE AMAIA LARREA
mari mar rodriguez

Mª MAR RODRIGUEZ

“Les choses n’arrivent pas par hasard ; il y a toujours un désir, un objectif, une raison qui les motive. Ma présence à Zurjole en est un très bon exemple.”

Née à Saint-Sébastien en 1967, Mari Mar Rodriguez a toujours été passionnée par fabriquer des objets de ses mains. Le hasard lui a fait découvrir la mousse EVA et sa curiosité l’a poussé à se spécialiser dans la confection de fofuchas. Grâce aux connaissances acquises de manière autodidacte et à différents stages, elle a atteint un grand niveau de maîtrise.

Elle fait le pari de transmettre son savoir dans la boutique, Tamayo, à Saint-Sébastien. Le contact avec les élèves l’a beaucoup enrichi. Sa patience et son savoir-faire avec les plus petits ont permis à beaucoup de jeunes de découvrir une technique et un matériau  complètement nouveaux.

Un de ses désirs dans la vie est de poursuivre son développement personnel et garder intacte sa passion pour la création.

Comme pour elle, elle souhaiterait que Zurjole soit un lieu magique pour toutes les personnes qui veulent apprendre à créer; un endroit où les rêves se tissent, où les idées naissent, les unes après les autres, autour d’un même outil: les mains.

AMAIA LARREA DANIEL LIZARRALDE