MENU

DANIEL LIZARRALDE

"J’adore le travail manuel. Je prends beaucoup de plaisir à travailler avec mes mains et presque autant à contempler de beaux objets bien fait."

Né à Saint-Sébastien en 1975, Daniel Lizarralde a développé sa curiosité artistique grâce à une peintre inconnue, sa mère, et son intelligence émotionnelle grâce à son mentor. Il perfectionne sa technique en étudiant la taille ornementale historique du bois à la "City & Guilds of London Art School", études qu’il a pu mener à bien grâce à son père.

Comme lui-même le souligne, son développement personnel est au coeur de sa philosophie artistique.Son expérience en tant que cuisinier pendant 6 ans ainsi que celle en tant qu’aide-soignant dans un hôpital psychiatrique pendant 6 autres années, ont été décisives dans le développement de son empathie.

Un de ses désirs dans la vie est d’émouvoir les autres à travers les objets qu’il crée, tout en transmettant l’importance de la bonne gestion des émotions. Pour cela il compte faire bon usage de ses talents d’artisan.

Il voudrait que Zurjole offre un espace et les connaissances nécessaires au développement de la créativité de chacun, une manière de susciter des émotions positives.Créer des choses et avoir le sentiment d’être utile aide les gens à aller mieux, même dans l’adversité.

AMAIA LARREA MARI MAR RODRIGUEZ
daniel lizarralde

DANIEL LIZARRALDE

"J’adore le travail manuel. Je prends beaucoup de plaisir à travailler avec mes mains et presque autant à contempler de beaux objets bien fait."

Né à Saint-Sébastien en 1975, Daniel Lizarralde a développé sa curiosité artistique grâce à une peintre inconnue, sa mère, et son intelligence émotionnelle grâce à son mentor. Il perfectionne sa technique en étudiant la taille ornementale historique du bois à la "City & Guilds of London Art School", études qu’il a pu mener à bien grâce à son père.

Comme lui-même le souligne, son développement personnel est au coeur de sa philosophie artistique.Son expérience en tant que cuisinier pendant 6 ans ainsi que celle en tant qu’aide-soignant dans un hôpital psychiatrique pendant 6 autres années, ont été décisives dans le développement de son empathie.

Un de ses désirs dans la vie est d’émouvoir les autres à travers les objets qu’il crée, tout en transmettant l’importance de la bonne gestion des émotions. Pour cela il compte faire bon usage de ses talents d’artisan.

Il voudrait que Zurjole offre un espace et les connaissances nécessaires au développement de la créativité de chacun, une manière de susciter des émotions positives.Créer des choses et avoir le sentiment d’être utile aide les gens à aller mieux, même dans l’adversité.

AMAIA LARREA MARI MAR RODRIGUEZ