MENU

AMAIA LARREA

"Lorsque je peins les heures paraissent des minutes et je ne m'arrête seulement car il y a autre chose qui doit être fait. Pour ma part je peindrais à toute heure."

Née à Saint-Sébastien en 1965, Amaia Larrea a toujour mis en pratique sa créativité. Son développement artistique est très unis à la naissance et à la croissance de ses enfants. C’est avec eux qu’elle a eu la possibilité de découvrir son grand potentiel. Elle a acquis ses connaissances de manière autodidacte, puis de la main de maître artisan et à travers des stages spécialisés. Son intuition a toujours été un guide dans les moments de doute.

Son explosion créatrice elle l’a canalisé à travers la peinture et les cabas et sa curiosité l’a mené au sud, à apprendre et travailler avec des artisans vanniers. Sans peur de nous tromper nous pouvons affirmer qu’elle est la seule vannière de palmier de Guipuscoa, c’est un grand trésor qu’elle conserve et souhaite partager avec les autres.

Son désir dans la vie et de créer et travailler avec ses mains en exprimant et transmettant ses émotions.

Elle voudrait que Zurjole devienne un lieu où chacun puisse développer son art, ses recherches, un lieu où partager ses connaissances et ses expériences.

DANIEL LIZARRALDE MARI MAR RODRIGUEZ
amaia larrea

AMAIA LARREA

"Lorsque je peins les heures paraissent des minutes et je ne m'arrête seulement car il y a autre chose qui doit être fait. Pour ma part je peindrais à toute heure."

Née à Saint-Sébastien en 1965, Amaia Larrea a toujour mis en pratique sa créativité. Son développement artistique est très unis à la naissance et à la croissance de ses enfants. C’est avec eux qu’elle a eu la possibilité de découvrir son grand potentiel. Elle a acquis ses connaissances de manière autodidacte, puis de la main de maître artisan et à travers des stages spécialisés. Son intuition a toujours été un guide dans les moments de doute.

Son explosion créatrice elle l’a canalisé à travers la peinture et les cabas et sa curiosité l’a mené au sud, à apprendre et travailler avec des artisans vanniers. Sans peur de nous tromper nous pouvons affirmer qu’elle est la seule vannière de palmier de Guipuscoa, c’est un grand trésor qu’elle conserve et souhaite partager avec les autres.

Son désir dans la vie et de créer et travailler avec ses mains en exprimant et transmettant ses émotions.

Elle voudrait que Zurjole devienne un lieu où chacun puisse développer son art, ses recherches, un lieu où partager ses connaissances et ses expériences.

DANIEL LIZARRALDE MARI MAR RODRIGUEZ